Chirurgie bariatrique

Depuis de nombreuses années, la chirurgie de l’obésité a été organisée par le Docteur Dost. Il a su s’entourer d’une équipe dynamique entièrement dédiée à cette spécialité médico-chirurgicale. Mme Mendès psychologue et Mme Nadal diététicienne constituent un des jalons essentiels de cette prise en charge médicale au sein du Pavillon de La Mutualité. Cette offre de soins connait un véritable engouement qui se vérifie chaque année.

Quelques éléments clés sur ce sujet difficile

En effet, l’organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît l’obésité comme une maladie. En France, l’obésité morbide est malheureusement en augmentation. Elle toucherait 100 000 à 150 000 personnes en France. L’indice de masse corporelle (IMC) correspondant au rapport du poids (kg) sur la taille (m2) permet ainsi de définir le stade de l’obésité : elle est dite morbide à partir de 40 kg/m2.
La cause habituelle de l’obésité est un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques. Cependant, la genèse de l’obésité est un phénomène plus complexe associant des facteurs alimentaires, génétiques, psychologiques et socioculturels. L’obésité est responsable d’un handicap social et culturel quotidien. En effet, la personne obèse est très souvent victime de discriminations, d’attitudes de rejet au sein de groupes scolaires, sportifs ou professionnels.
Pour lutter contre l’obésité, la meilleure solution est la prévention. Il faut donc répondre à ce problème de santé publique en termes d’éducation et de mesures hygiéno- diététiques le plus tôt possible. Une fois l’obésité malheureusement constituée, elle doit être soignée.

Comment soigner l’obésité ?

En tout premier lieu, les mesures médico-diététiques doivent être appliquées mais leur efficacité au long cours est le plus souvent décevante. En revanche, la chirurgie de l’obésité ne doit pas se banaliser ni être considérée comme un traitement miracle autorisant le patient à s’affranchir de toute limite : les complications ne sont pas négligeables, et il existe quelques échecs individuels.
Selon les dernières études scientifiques, il est bien validé que la chirurgie diminue la mortalité à long terme, la morbidité, et les soins de santé chez les patients obèses morbides. Ses indications sont limitées aux patients souffrant d’une obésité maladive et présentant un risque chirurgical acceptable. En effet, des critères très rigoureux ont été édictés par la Haute Autorité de Santé (HAS) afin d’éviter certaines dérives.

La chirurgie Bariatrique

La chirurgie bariatrique peut donc être envisagée chez des patients adultes (≥18 et ≤65 ans) réunissant l’ensemble des conditions suivantes :

  • Patients avec un IMC ≥ 40 kg/m2 ou bien avec un IMC ≥ 35 kg/m2 associé à au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie (notamment hypertension artérielle, syndrome d’apnées du sommeil et autres troubles respiratoires sévères, désordres métaboliques sévères, en particulier diabète de type 2, maladies ostéo-articulaires invalidantes...)
  • En deuxième intention après échec d’un traitement médical, nutritionnel, diététique et psychothérapeutique bien conduit pendant 6-12 mois
  • En l’absence de perte de poids suffisante ou en l’absence de maintien de la perte de poids
  • Patients bien informés au préalable, ayant bénéficié d’une évaluation et d’une prise en charge préopératoires pluridisciplinaires
  • Patients ayant compris et accepté la nécessité d’un suivi médical et chirurgical à long terme
  • Avec un risque opératoire acceptable.

Prise en charge du patient

En effet, il n’y a pas de stratégie thérapeutique chez l’obèse sans une évaluation préalable de chaque cas.
La première étape de la prise en charge est donc une évaluation aussi rigoureuse que possible des antécédents (maladies, interventions chirurgicales), des traitements déjà suivis, des habitudes alimentaires (par le biais de l’enquête alimentaire), du comportement et du profil psychologiques, des aptitudes sportives, de l’environnement familial et professionnel du patient.
On élabore ensuite une stratégie adaptée à chaque cas. Cette chirurgie se fait en coopération avec l’équipe multidisciplinaire de l’établissement : diététiciennes, cardiologues, pneumologues, gastro-entérologues, anesthésistes, endocrinologues, radiologues, psychiatres et psychologues.
Le choix d’une technique sera fait conjointement avec le patient après information claire et précise sur leurs différentes modalités (leurs avantages, inconvénients, conséquences, risques et efficacité) et en tenant compte de nombreux critères comme le profil nutritionnel et psychologique du patient, ses antécédents chirurgicaux. Schématiquement, on décrit deux types de procédures, celles dites restrictives (l’anneau gastrique, la sleeve gastrectomie) et celles dites mixtes, basées sur la malabsorption (le By-Pass gastrique). La cœlioscopie est la
voie d’abord privilégiée dans l’extrême majorité des cas.
Quelque soit le traitement envisagé, il n’a de sens que si le suivi nutritionnel et médical est correct.

A la clinique Mutualiste de Pessac, aucun dépassement d’honoraires n’est demandé aux patients.

Par le Docteur Arnaud DEDIEU
Clinique Mutualiste de Pessac

Dans un but universitaire, les chirurgiens colligent et transmettent leurs données à la Société Française et Francophone de Chirurgie de l’Obésité et des Maladies Métaboliques (SOFFCO), société savante dont ils sont membres.

Liens utiles :
www.has-sante.fr
www.soffco.fr

Livret d’accueil

Avant votre hospitalisation, n'hésitez pas à télécharger le livret d'accueil de la Clinique
Télécharger le livret Format PDF - 1.3Mo

Nos
praticiens

Découvrez l'ensemble de nos spécialistes qui interviennent au sein de notre établissement.

Nos
consultations

Retrouvez la liste des consultations des praticiens
Télécharger les informations

Service ambulatoire

Découvrez le fonctionnement du service ambulatoire de la Clinique Mutualiste de Pessac.

En savoir plus